• ... est une geekette girly •
4 commentaires

Papivore • enveloppes, carnets et répertoires …

Vous l’avez peut-être remarqué si vous me connaissez un peu, je suis papivore ! Papier, lettres, carnets, j’aime ça et je n’en ai jamais assez (pour preuve j’en ai quand même rapporté 4 de mes dernières vacances)
Toute fois j’ai peu partagé cette passion avec vous sur le blog …
Toute petite déjà, pas une séance shopping ne se terminait par le passage au rayon papeterie du supermarché… Aujourd’hui encore j’aime bien plus flâner dans une librairie, une papeterie que dans un magasin de vêtements…
Mon première job à même été de travailler pour une marque de papeterie fantaisie … Quand j’y repense, quel bonheur de voir tous les jours ces étagères de carnets, cahiers et autres trieurs de toutes couleurs et textures …
Des étoiles plein les yeux ! Je pourrai vous en parler des heures …

 
Cette chronique m’est venue pendant mes vacances en lisant un billet d’humeur de François Simon dans magazine d’Air France « Recife 207« 
Il m’a touchée, troublée, inspirée …
Nous sommes mêlés à la loi des fleuves.

En passant légèrement le pouce de la main gauche sur le tranchant de la main droite, je m’aperçois que la peau de cette dernière est douce. Si douce. Comme un vélin satiné. Le coussinet est tendre. Plus tendre encore que celui d’un chat, le ventre d’un chien. Cette dimension lisse ne provient pas de l’usage déraisonné des crèmes et du savon. Non. Mais plutôt de l’existence passée à caresser le papier. Le poignet comme un essuie-glace, passant sa vie à faire ses retours, comme le chariot d’une machine à écrire. Écrire sur le papier, revenir à la ligne. Papier à lettre, des cahiers et des carnets. Papier des cadeaux, papier des journaux… On pourrait presque traverser sa vie à travers une feuille de papier, s’y inscrire, parfois même traverser la feuille à force de trop vouloir dire, pousser, s’impatienter. Le papier est comme une voix, une peau : on veut s’y frotter, trouver son contact (l’établir), échanger. C’est ici précisément que débutent les histoires, les mots de trop ; ceux qui éventrent, vous poussent à bout. Le papier reste impassible. Ne consent qu’à la capillarité. Pourtant, s’il pouvait soupirer, sourire et converser. Encourager et admonester. Il pourrait presque prendre notre main, nous entraîner dans ses rebours. Il est troublant que le papier soit issu de la fibre et de l’eau. Elle est aimable l’idée qu’il soit né ainsi sur la surface, cueilli comme une laitance, subtilisé au monde aquatique, réinventé de la sorte. Comme du reste l’eau de la mer, s’évaporant, réincarnée en nuages, retombant en eau, rebaptisée en ruisseaux, rivières et fleuves. Lacs, océans, mares. Et nous, au beau milieu de la loi de l’eau, sur le fil de la feuille nous glissant sur sa membrane, sur sa fine pellicule, laisser sa trace, la laisser partir comme un bateau de papier sur le fil de l’eau… On se dit alors que rien de grave ne peut nous arriver. Nous sommes dans la boucle. Il suffit de vérifier tout de suite : passer légèrement le pouce de la main gauche…

Et vous, quelle est votre histoire avec le papier ?
Et message personnel : Bon anniversaire à ma Maman !
qui n’a jamais dis non à ma demande de carnet le samedi au Super U

4 commentaires

  1. ANNIE dit

    Quelle jolie façon de parler, du papier….des carnets…..et surtout très très gentil commentaire pour « La Maman »

    J'aime

  2. Très doux cet article sur le papier, une de nos grandes passions communes😉
    Que ferais-je sans tous mes petits carnetsd qui m'accompagnent partout ou je vais!!!

    J'aime

  3. Je suis complètement addict aussi, j'en ai des caisses pleines d'autant que je n'ose pas toujours écrire dans certains d'entre eux que je trouve trop beaux🙂 et je peux flâner longuement dans les papeteries🙂 travailler dans une papeterie fantaisie, wouaw !! Merci pour ce texte aussi

    J'aime

Laisser une bafouille ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s