Sorties & curiosités
4 commentaires

"Collaboration" • Théatre de la Madeleine

Après un mois d’attente je suis enfin allée voir « Collaboration » au Théâtre de la Madeleine.
J’en rêvais de cette pièce depuis l’instant où j’en ai entendu parlé. Après avoir vu « Le Repas des Fauves » en novembre, j’étais enchantée à l’idée de retourner au théâtre et surtout de voir Michel Aumont. 

Construit en 1924 à l’emplacement d’un manège de chevaux, il fut inauguré e son premier grand succès vient dès l’année suivante avec la première pièce de Marcel Pagnol : Les Marchands de gloire. 
À partir de 1930 le Théâtre de la Madeleine devient le théâtre attitré de Sacha Guitry, jusqu’en 1944. Depuis 2011, ce théâtre comptant 709 places est la propriété de Jean-Claude Camus.

Donc cette fois-ci je suis donc allée voir « Collaboration », une pièce de Ronald Harwood et mise en scène par Georges Werler. Les acteurs principaux donc, Michel Aumont et Didier Sandre

« Collaboration », l’histoire ?

Deux artistes au sommet de la gloire. Deux géants ! Richard Strauss (Michel Aumont) et Stéfan Zweig (Didier Sandre). Le premier, proche du régime nazi et se croyant tout puissant et intouchable, non concerné par la politique. Le second, craignant au contraire cette politique et la violence qu’elle allait sécréter. Ils s’admiraient. Ils créeront ensemble un opéra bouffe inspiré de Ben Johnson,« La Femme Silencieuse », immense succès arrêté dès la seconde représentation par le régime nazi, le nom d’un juif étant resté sur l’affiche malgré l’interdiction. Une fois encore la politique de la haine montrait son talent.

L’histoire d’une rencontre, qui devient amitié… autre deux êtres que l’histoire oppose. 
Je ne vous cacherai pas que les 30 premières minutes me semblaient lentes… Mais ensuite tout s’accélère et les 2 heures passent à une vitesse folle, pris par la puissance des comédiens !
Michel Aumont et Didier Sandre sont absolument bouleversants …

Théâtre de la madeleine
19 rue de surène – 75008 Paris
Accès :   Ligne 14. madeleine

4 commentaires

  1. J'y vais de ma petite bafouille, rien à voir avec la pièce même si j'adore le théâtre, mais je me souviens avoir croisé Michel Aumont à Nantes, il y a de ça quelques années, dans une petite rue à côté de Graslin. Du coup, quand je le vois à l'affiche pour des pièces, je me souviens toujours de ce moment là 😉

    J'aime

Laisser une bafouille ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s