... la pause Nantaise
Laisser un commentaire

"Guide Secret de Nantes" Edt Ouest-France

Après les mystères et crimes Parisiens, j’ai continué ma quête du mystère vers ma ville Nantaise. 

Ben oui après tout, Paris ne doit pas avoir le monopole du Mystère ? Et j’en ai eu confirmation avec mon beau grimoire : Guide Secret de Nantes et de ses environs.

Oui un vieux livre… il est tout beau, en cuir marron et relié de fils d’or (ou presque), typo à l’ancienne. J’adore !
Et j’aime encore plus les anecdotes qu’on découvre au fil des pages… lieux sacrés, traditions et légendes, personnalités étonnantes, faits divers mystérieux …

J’en connaissais une, celle qui touche le lac de Grand Lieu et sa ville engloutie… légende troublante du Pays de Retz, attention aux douze coups de Minuit les soirs de Noël. Et j’ai frissonné en en lisant d’autres, notamment celle qui touche le Passage Pommeraye
Toutes ces histoires intriguent, transportent et je rêvais d’en apprendre plus sur ces légendes et sur l’auteur aussi, Nicolas de la Casinière ! Mais comment fait-il ? D’où lui vient son inspiration ? Et bien par chance se sont des questions que j’ai pu lui poser …

Comment avez-vous découvert ces légendes ?
Ayant écrit plusieurs bouquins (Les rumeurs nantaises d’hier et d’aujourd’huiLe piéton de Nantes : 10 itinéraires de promenade ou encore Découvertes en terroir du Muscadet), seul ou a plusieurs, sur l’histoire de Nantes, en ayant lu un paquet, j’avais envie de me surprendre moi même, de sortir des éléments que je n’avais pas trouvé dans des sources récentes. Les sources, on en cherche toujours de nouvelles, et la numérisation d’ouvrages anciens et de journaux du XIXe désormais disponibles en ligne, sur la base de données Gallica de la Bibliothèque nationale, ouvre des champs nouveaux de recherche. Avant, il fallait savoir ou pressentir ce qu’on cherchait et faire sortir les volumes dans des services d’archives. Maintenant, le jeu de mots clés permet d’aller beaucoup plus vite, d’ouvrir des portes insoupçonnées. C’est toujours fastidieux, mais on peut trouver des trucs qui seraient inaccessibles, auquel on n’aurait même pas pensé. Là; ce qui a été numérisé dans une salle d’archives d’une université du Wisconsin ou à dans les rayonnages obscurs de la BNF, hop, ça saute sur son bureau d’ordinateur…

Laquelle de ces légendes préférez-vous ?
Pour l’anecdote préférée, j’aime beaucoup le loup garou qui interrogé par la justice avoue avoir avalé non seulement des humains mais aussi « des charrettes ferrées, des moulins à vent, des avocats, procureurs et sergents, disant que cette dernière viande était tellement dure et si mal assaisonnée, qu’il n’avait pu l’a digérer ». C’est ce qu’on appelle une faim de loup. L’anecdote est reprise ici.

Une petite légende inédite à nous présenter ?
C’est l’histoire d’un allumé qui prétend se nourrir de lumière, sans rien ingurgiter d’autre. La lettre à Lulu l’avait raconté, ici
Cette pratique s’est donné un nom, le respirianisme et les gens qui sont vigilants sur les dérives sectaires ont mis en garde contre les dangers de ces pseudos pratiques. Le paradoxe, c’est qu’une partie des anecdotes des occultistes du XIXe relèverait aujourd’hui des mêmes mises en garde. Avec le recul on trouve ça désuet, anecdotique.

Merci beaucoup Nicolas de La Casinière
Hâte de lire le prochain… 


En attendant vous êtes pret à me suivre dans ce Nantes Mystérieux ?


Guide Secret de Nantes
Ouest-France –  Nicolas de la Casinière
septembre 2012 – 140 pages
13.50€

Laisser une bafouille ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s