• PARIS • livres & magazines
Laisser un commentaire

30 idées pour prendre l’air à Paris

 

Trop, c’est trop! Pour tordre le coup aux caprices du ciel, nulle autre solution que de se réapproprier l’air ambiant et l’air du temps. D’où ces trente idées à mettre en pratique illico, soit une par jour jusqu’au 1er juillet!

En attendant l’été, le vrai, le Figaroscope (source intarissable) nous propose 30 idées pour se changer les idées. Voici le programme :

1. Voir Li Wei et planerApesanteur et lévitation habitent toutes les créations (ou presque) de l’artiste chinois, qui titille nos zygomatiques.
Parc de la Villette (XIXe) jusqu’au 19 août.

2.  Faire le lotus dans un palaceLe retour des beaux jours s’accompagne invariablement d’une envie de remettre ses chakras d’équerre. Le Westin, grand complice du spa voisin Six Senses, libère donc sa terrasse tout l’été, chaque mardi de 9 h à 10 h, pour une séance de yoga hatha où chacun peut respirer un grand coup.
3, rue de Castiglione, Ier. 75 € la séance. Réservation: 01 43 16 10 10 ou reservations-castiglione-spa@six-senses.com

3. Respirer l’air de la merAttention, évasion absolue. Plongé dans une semi-obscurité, le visiteur de l’expo «Phares» prend le large et navigue à travers l’histoire de ces sentinelles, jadis encore habitées. Ne manque plus que les embruns et l’air du large…
Musée de la marine. 17, place du Trocadéro (XVI e ). Tél.: 01 53 65 69 45

4. Voler jeunesse!
Spider ou Tramontana? Pieuvre multicolore ou Delta grenouille? Tous les modèles de cerfs-volants sont vendus dans ce «temple» parisien qui consacre Éole et ses caprices.
Maison du cerf-volant. 7, rue de Prague (XIIe).

5. S’évader par la lectureGrâce au Festival de l’histoire de l’art, les jardins du château de Fontainebleau accueillent des pros lisant du Zweig, du Rufin et même du Lonely Planet!
Le 3 juin à 14 h.

6. Filer le nez au vent… et dans le guidonLe Vélib’ souffle sa cinquième bougie et dévale, pour plusieurs causes associatives, la plus belle avenue du monde. L’objectif: réaliser à tous près de 40.000 km, soit l’équivalent d’un tour du monde.
«Les 24 h du Vélib», les 23 et 24 juin.
7. Piquer les idées jardinage des peopleCopier, c’est mal, sauf lorsqu’on entre dans la catégorie des Parisiens en mal d’inspiration. Pour y voir plus clair dans l’aménagement de son balcon filant ou de sa mini-terrasse de citadin à la main verte, courir à Jardins, Jardin aux Tuileries. Entre autres animations, une douzaine de personnalités ont été invitées à imaginer – et à réaliser – le jardin de leurs rêves. Plein de poésie pour l’animatrice Daphné Burki, tendance Majorque pour Marina Carrère d’Encausse, il prend des allures de piste aux étoiles sous la serfouette de Madona Bouglione. Des pocket gardens éphémères qui ne demandent qu’à être plagiés.
Jardins, Jardin, du 1er au 3 juin (côté quai des Tuileries, à côté de l’Orangerie).

8. Écouter «Aïda» by night
Le strapontin? Trop petit. Le balcon? Verdi prend les mélomanes par la main et les emmène au grand air. Le temps d’un opéra mythique, mis en scène par Élie Chouraqui.
Les 31 mai, 1er et 2 juin à 21 h au parc de Sceaux. Puis à Vincennes, Fontainebleau et Paris. www.operaenpleinair.com
9. Pique-niquer chic au BurgundySans forcément avoir la clé de sa chambre dans ce 5-étoiles, tout Parisien peut s’offrir le luxe d’un pique-nique au champagne, que les chasseurs de l’hôtel auront pris soin de déposer sur la pelouse de son choix. Des agapes méritées après une balade en vélo total look black prêté par la maison.
Hôtel Burgundy , 6-8, rue Duphot (Ier). Tél.: 01 42 60 34 12. 280 € pour deux.

10. Goûter (juste un soir) à la vie de châteauMasqué, on se transforme en membre temporaire de la Cour de Versailles. La salle de bal n’attend plus que vous, pour applaudir 1 500 danseurs et les chorégraphies de Blanca Li.
Le 30 juin, de minuit à l’aube. De 70 à 150 €. Château de Versailles.

11. Prendre un verre politiquement correctOn ne peut plus muséale, la terrasse du Café Richelieu nous avait séduits l’été dernier par sa vue plongeante sur la Pyramide. Prendre son Vittel-fraise depuis l’ancien bureau d’un ministre des Finances a quelque chose de jouissif, c’est vrai.
Accès par le musée, avec un billet d’entrée. Tous les jours sauf mardi.

12. Faire son cinéma sous les étoilesQuand le 7e art envahit le domaine de Saint-Cloud, l’imaginaire est fortement sollicité. Grands classiques et succès récents cohabiteront le temps de ces projections en plein air, où il est de bon ton de venir avec son panier chic et garni.
Du 21 au 23 juin. Domaine national de Saint-Cloud (92). Gratuit.

13. Voir la vie en vertAdieu barquette surgelée indigeste et pizza surcuite! Il est grand temps d’apprendre à concocter de vrais festins avec des produits 100 % bio. What’s For Dinner et ses ateliers pourraient bien métamorphoser les habitudes alimentaires de toute la famille.
Tél.: 06 61 72 28 41. 55 € par atelier.

14. Faire comme l’oiseauIl avait fallu des milliers de ballons à Carl pour s’envoler Là-haut avec sa maisonnette. Un seul – mais un gros – est nécessaire pour survoler la vallée de Chevreuse pendant une heure, toast de l’aérostier inclus.
Compter 179 € par adulte. www.aerfun.com
15. Courir comme une SupermamanJalouses de leurs sveltes congénères australiennes, depuis longtemps converties, les jeunes Françaises passent elles aussi au «Fit Poussette». Ou comment respirer, souffler, courir et être mère à la fois en joggant au guidon d’une trois-roues.
www.fitness-pleinair.fr
16. Se réserver la surprise du chefVersion musicale du fameux dîner, le tout premier Concert en blanc aura lieu le 4 juin prochain… à ciel ouvert, quelque part dans Paris. Le lieu est en effet tenu secret jusqu’au dernier moment, soit 17 h le jour même de la représentation. Conditions sine qua non pour venir écouter le Quatuor n° 2 de Rossini, le Quatuor avec flûte de Boccherini et le Quatuor en ré de Mozart: réserver d’ores et déjà sa place sur orchestredelalliance.fr (20 €), se vêtir de blanc et uniquement de blanc, se dispenser des sandwichs enveloppés de papier aluminium et n’emporter avec soi qu’un vin fin ou une bouteille de champagne. Se laisser charmer, enfin, par le prestige de l’adresse surprise.
NB: Les organisateurs prévoient un lieu abrité à proximité du site en cas de météo capricieuse.

17. Se rafraîchir chemin faisantLe «Jardin du Brasseur» jette son dévolu sur le parvis de la Défense. Après un périple assoiffant dans le labyrinthe d’orge, il est temps de relâcher la pression et de passer à table. L’événement est parrainé par Romain Tischenko, grand gagnant de «Top Chef».
Du 7 au 9 juin de 11 h à 21 h. Accès gratuit.

18. Toucher le ciel de ParisPrendre l’air, c’est aussi prendre de la hauteur et grimper jusqu’au 56e étage de la tour Montparnasse pour dîner la tête dans les étoiles. Le décor flambant neuf est signé Noé Duchaufour-Lawrence et la carte revue et corrigée par Christophe Marchais, chef de l’écurie Elior.
33, av. du Maine (XVe). Tél.: 01 40 64 77 64. Dès le 6 juin.

19. Réveiller son esprit aventurier
Sac de couchage? OK! Pique-nique? OK! Brosse à dents? OK! Du feu de camp face au coucher de soleil, à l’odeur des croissants chauds au petit matin, les gentils fabricants de sablés et de yaourts à boire Michel et Augustin ont tout mis en œuvre pour organiser une authentique nuit à la belle étoile.
Dans la nuit du 15 au 16 juin (19 h-9 h). Parc Rothschild. 3, rue des Victoires (Boulogne). www.parisalabelleetoile.com
20. Allumer mille et une bougiesLe soleil se couche et le château de Vaux-le-Vicomte disparaît dans la nuit. À un détail près: les visiteurs voient scintiller deux mille petites flammes. Ces «Soirées aux chandelles» prennent possession du jardin dessiné par Le Nôtre et de l’intérieur du château.
Chaque samedi jusqu’au 6 octobre, de 20h à minuit.

21. Se promener dans les boisLa nuit, batraciens, rapaces, renards, papillons ou encore sangliers sont de sortie. Le tout est d’ouvrir grand ses yeux, et ses oreilles!
«Les animaux de la nuit». Forêt de Ferrières à Jossigny (77). 2 juin, de 21 h à minuit. Dès 5 ans. www.natureetdecouvertes.com
22. Se cultiver à ciel ouvertPour sa première rétrospective en plein air, le peintre affichiste Razzia a tendu ses toiles monumentales un peu partout dans Barbizon (77). Attention: il repart le 17 juin.

23. Se vitaminer d’un coup de pinceau
Un coup de bonne mine s’impose? Pour redonner du peps à sa trousse à maquillage, on n’a encore rien inventé de plus bio, de plus pro, de plus «made in France» que les repaires du célèbre maquilleur de mode et de spectacle Serge Louis Alvarez. Une cure de vitamines (1 500 références) sous le pinceau!
SLA, 28 rue Pierre-Lescot (Ier) et, début juin, 44, rue des Petits-Carreaux (IIe).
sla-paris.com
24. Entrer dans sa bulleSpécialiste reconnu des casques à réduction de bruit, Audio-Technica a enfin sa boutique à Paris. Zen attitude oblige, le mobilier se veut japonais. Alors, pour plonger dans un bain musical et s’isoler de la rumeur de la ville, rien de tel que de brancher son smartphone et sa playlist numérique sur l’un des casques à l’essai en libre-service. Fermer les yeux, et ne les rouvrir que le temps de craquer pour le modèle en bois de merisier ou couleur rose sorbet.
11, rue des Pyramides (Ier). Tél.: 01 43 72 97 27.

25. Jouer les Sherlock Holmes«Ma langue au chat» sème le trouble dans douze arrondissements de Paris. Quand le thème de l’amour s’associe à celui du développement durable, les énigmes de ces jeux de piste pour adultes deviennent épineuses…
Le 7 juillet, départs entre 10 h et 13 h. Voir arrondissements concernés (en ligne dès le 1er juin) sur:www.tresorsdeparis.fr

26. Danser la zumba sur l’eauLors de cette «Zumba croisière», il s’agira de ne pas se laisser distraire par le panorama pour mieux se vider la tête.
Embarquement le samedi 9 juin au port Debilly (XVIe) à 10 h, 12 h ou 14 h. Inscription: zumba@rouge.fr

27.Humer le parfum des vignesEn franchissant la porte d’Issy Guinguette. La table vaut d’abord pour son décor, à même de faire naître quelques vocations vigneronnes.
Le Chemin des Vignes, 113 bis, avenue de Verdun (Issy-les-Moulineaux). Tél.: 01 46 62 04 27.

28. Repartir de zéro
Voire changer de tête et opter pour la coiffure de son joueur de foot préféré, en s’en remettant au Nike Barbershop qui ouvre vendredi.
11, rue des Déchargeurs (Ier). Sur rendez-vous au 09 67 12 87 40.

29.S’inventer un potagerEst-ce parce que les sites de cueillette du Chapeau de Paille incarnent tout ce dont nous manquons cruellement – du temps et la main verte – qu’ils font tant rêver? Actuellement, les paniers sont à remplir de petits pois, fruits rouges, dahlias et roses. Tout autour de Paris.

30. Travailler son côté cool
Se trouvera-t-on des points communs avec George et Linda, couple de New-Yorkais hystérique catapulté dans une communauté hippie? Verdict aujourd’hui sur grand écran avec Peace, Love et plus si affinités, la nouvelle comédie US avec Jennifer Aniston.

 Alors, quoi de neuf dans votre agenda ?

Laisser une bafouille ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s