... la pause Nantaise
2 commentaires

La Pause Nantaise… à Trentemoult

Comme vous le savez j’étais dernièrement à Nantes et durant ce petit séjour je me suis baladée dans le charmant petit village de TRENTEMOULT.

Trentemoult est un ancien village de pêcheurs et de marins situé sur la rive gauche de la Loire, intégré à la commune de Rezé, au sud de Nantes. Ses habitants sont les Trentemousins.

Les maisons traditionnelles des pêcheurs, adaptées aux crues de la Loire, étaient généralement construites sur trois niveaux. Le premier, inondable, était occupé par le cellier, la pièce d’habitation étant au deuxième niveau. Le dernier niveau était occupé par un grenier qui pouvait parfois communiquer avec les greniers mitoyens, permettant ainsi aux voisins de se rencontrer sans avoir besoin d’utiliser des embarcations. Les escaliers étaient en principe extérieurs pour accéder directement à la pièce d’habitation lors des inondations. Ces derniers étaient cependant parfois doublés par un escalier intérieur. 
La construction des quais a réduit les risques de débordement du fleuve. Les dernières grandes crues mémorables sont celles de 1910 et 1935. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, des capitaines, dont des Cap-horniers, se sentant à l’étroit dans les maisons de pêcheurs, se sont fait construire autour du vieux village des maisons bourgeoises, pourvues de jardins d’agréments caractérisés par la présence de plantes exotiques ramenées de leurs lointains voyages. De nos jours, le quartier des pêcheurs a la particularité d’avoir des maisons colorées aux façades originales et personnalisées. Devenu un quartier « branché » de l’agglomération nantaise, nombre d’artistes et « bobos » y sont établis.



En 1887, un steamer baptisé Roquio et venant de Nantes accoste pour la première fois au quai de Trentemoult. C’est le début d’une aventure qui va durer jusqu’en 1970. Depuis 2005, deux Navibus (L’ Ile de Nantes et le Chantenay) assurent à nouveau la liaison avec la gare maritime du centre de Nantes, rappelant l’époque où le Roquio était le seul mode de traversée de la Loire.

Le cinéaste Jean-Loup Hubert est venu y tourner La Reine blanche avec Catherine Deneuve en 1990. Claude Chabrol est également venu y tourner La Demoiselle d’honneur en 2005. Trentemoult inspire encore les jeunes cinéastes, par exemple pour le court-métrage Trentemoult. Souvenez-vous…


J’ai redécouvert ce lieu au cours de la balade, des petites rues étroites, des petites maisons à étages avec leur petit jardin, des maisons riches en couleur. C’est calme et pourtant si près de Nantes…
Un village dans la ville, calme, où j’aimerai me poser les week-end après La Tumultueuse Paris … Il y a d’ailleurs plusieurs maisons de ville à vendre, j’ai même eu un coup de cœur pour une petite bleue…

Il y a quelques années, avec ma famille, nous allions régulièrement dans un très bon restaurant de Trentemoult que je vous conseille :
L’Aquarelle, créé en 1985, vous y dégusterez une cuisine raffinée et délicieuse dans une décor traditionnel.
Accès :  Restaurant l’Aquarelle –  33 rue du Général Leclerc, Trentemoult  44400 Rezé
         Menu entrée+plat+dessert 27€

2 commentaires

  1. Moi aussi j'aime beaucoup Trentemoult ! J'aime bien y amener les amis de passage à Nantes, l'ambiance y est vraiment relax, en particulier l'été. C'est le bon endroit pour boire un petit verre en terrasse, face à la Loire…

    J'aime

Laisser une bafouille ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s