• ... fait ses valises •, Corse, France
Laisser un commentaire

La Nantaise à … Bonifacio (Corse)

 Pélerinage des pinzuttu : Bonifacio

Ah la Corse ! Quel bonheur ces 10 jours !
Ca ne s’explique pas, ça ne s’écrit pas, ça ne se raconte pas… ça se vit simplement … Mais bon je vais être un peu sympa aujourd’hui et je vais tout de même un peu partager !

Cette fois, je vais vous parler de Bonifacio, à l’extrême pointe sud de la Corse.

C’est une ville riche en histoire aujourd’hui divisée en 2 partie, le port et la citadelle fortifiée… Les fouilles montrent que la baie fut occupée dès l’époque néolithique, ensuite les traces de refondation se situe entre 828 et 833 par Boniface II de Toscane qui lui donna son nom actuel.
Le roi Alphonse V d’Aragon, maintint en 1420 un siège pendant cinq mois avant de baisser les armes face à l’intouchable cité qu’était Bonifacio.
Bonifacio a subi au cours des siècles de multiples attaques, mais la plus terrible fut celle de la peste qui en 1528 fit plus de 4 300 morts dans la cité qui à cette époque comptait 5 000 habitants. Les murailles imprenables se révélèrent inutiles face à ce fléau. La chapelle Saint Roch, à l’entrée de la ville, reste un témoignage de la fin de cette sombre période. On y fait toujours une procession qui rappelle que c’est en ce lieu, où est mort la dernier Bonifacien atteint de la maladie, que la peste fut arrêtée.
En 1553, déjà bien affaiblie par le passage de la peste, Bonifacio subissait une nouvelle attaque et dut se rendre à Dragut, un ancien corsaire turc dont on dit qu’il avait été commandité par le Maréchal des Thermes. La ville assiégée capitula pour la première fois et fut mise au pillage.
Le roi François Ier de France prend possession d’une ville détruite et dépeuplée que les Français commencent à reconstruire, mais qui, en vertu du traité de paix passé en 1559, est cédée à la République de Gênes. (source : wikipedia)

Quelque soit le temps la ville est sublime…  
Mais pour moi impossible d’aller à Bonifacio sans quelques visites de routine (enfin surtout la première fois ou du moins peut-être pas toutes le même jour…)
  les Falaises de Bonifacio touristique à mort, mais très bonne base… depuis le port plusieurs compagnies se battront pour vous accueillir à bord et vous fait découvrir pendant 2h les alentours en bateau et le paysage est sublime. Vous découvrirez le Bastion de l’Etandart, Grotte du Sdragonato, le Gouvernail, le Grain de Sable, phare de la Madonetta
  les Escaliers du Roy Aragon bonne condition physique préférable car là il y a du lourd … taillé par l’homme directement dans le calcaire cet immense escalier compte 189 marches plongeant quasiment dans la mer (enfin une source d’eau potable non loin). La légende dit qu’il aurait été creusé en une nuit par les troupes du roi d’Aragon lors du siège de Bonifacio de 1420. (visite payante : 5€)
  le Musée de l’Etandard ce musée propose une immersion dans le passé bonifacien, du naufrage de la Sémillante en 1855 qui a fortement marqué la ville à la visite de Charles Quint, en passant par la reproduction du squelette de la Dame de Bonifacio. Le tout dans un décor magnifique, caves voûtées et salles de reconstitution conduisent ainsi au jardin des vestiges et à l’esplanade, offrant une vue panoramique exceptionnelle. (visite payante : 2,50€)
 

Là aussi chaque recoin de la citadelle vaut le détour alors n’hésitez pas à flâner à commencer par la Montée de Rastello qui offre une vue magnifique sur le Grain de Sable et les hautes falaises de calcaire où se dresse la ville, la Montée Saint-Roch et la Porte de Gênes, le cimetière militaire et stèle en hommage au naufrage de la Sémillante, Eglise Sainte Marie Majeure et son dédale de petites ruelles la Rue Doria, rue du Palais, …

Avant de redescendre sur le pause, je vous propose une pause déjeuner dans un restaurant traditionnel …
Cantina Doria
27 Rue Doria
20169 Bonifacio
Très bien situé dans un petit recoin de la citadelle, voici un petit restaurant à la décoration atypique faite de bric et de broc avec notamment des anciennes casseroles de cuivre au plafond. Ici vous mangerez des recettes typiquement Corse, l’occasion de goûter les fameuses Aubergines à la Bonifacienne
Menus :  à partir 14€

Bonnes vacances à tous et n’oubliez pas la crème solaire

Laisser une bafouille ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s